L’école inclusive : une SEGPA

par Stéphane Daviot

Un peu d’histoire :

A l’origine la Segpa accueille des élèves en grande difficulté scolaire issus de CM2 ou d’ULIS école [1].
Ces élèves (16 environ par an) entraient au collège en 6ème de Segpa puis naturellement poursuivaient leur scolarité jusqu’en 3ème de Segpa. Certains d’entre eux pouvaient malgré tout être intégrés partiellement dans certaines matières en classe ordinaire.
Le but de la Segpa était de mettre les élèves dans les meilleures conditions d’orientation dans une filière CAP [2] en lycée professionnel ou en centre de formation à l’apprentissage.

Aujourd’hui :

Avec la réforme du collège est arrivée logiquement une « refonte » de la structure SEGPA.
D’une intégration à la marge de certains élèves, nous devons aller vers une inclusion d’un maximum de ces élèves au sein des classes ordinaires. Nous devons aussi mettre en place des aides spécifiques selon les besoins des élèves ou encore des projets multiples et variés.
Il s’agit aussi bien entendu de respecter la réforme des cycles. Les élèves arrivent donc tous au collège pour y terminer le cycle 3. Les élèves en grande difficulté sont aujourd’hui "pré-orientés" en Segpa ce qui signifie qu’ils n’entreront en Segpa définitivement (ou non) qu’à l’issu de la classe de 6ème.

Cette année, les 10 élèves de sixième pré-orientés ont été répartis au sein de 3 classes de référence : 604, 605 et 606. Ils y suivent les cours de Musique, Arts plastiques, EPS, technologie et SVT. Pour le reste et selon leur niveau en maths, français, histoire géographie, ils peuvent rejoindre un groupe classe avec un enseignant spécialisé. En anglais ils se retrouvent tous dans un même groupe.
Ils participent bien entendu aux AP et aux EPI [3]

Pour les autres niveaux, les inclusions seront étudiées au cas par cas.

En 4ème et 3ème les élèves de Segpa ont toujours en enseignement pré-professionnel décliné de la façon suivante :

En habitat
  • 4ème : découverte de champs professionnels durant 6 heures par semaine au sein d’ateliers y compris dans d’autres Segpa (le réseau) en habitat, vente, HAS (Hygiène Alimentation Service), textile. Ils peuvent aussi découvrir d’autres métiers durant leurs deux stages d’une semaine en entreprise.
  • 3ème : approfondissement d’un champ professionnel durant 12 heures par semaine toute l’année. Ces élèves ont aussi l’occasion d’effectuer deux stages en entreprise de deux semaines.

Enfin chaque élève passe en 3ème le CFG [4], certains peuvent passer aussi le Brevet pro.

Notes

[1unité localisée d’intégration scolaire

[2Certificat d’Aptitude Professionnelle

[3Accompagnements Personnalisés et Enseignements Pratiques Interdisciplinaires

[4Certificat de Formation Générale